Art Direction

15 règles illustrées pour améliorer le design de vos présentations PowerPoint

Découvrez 15 règles simples pour améliorer le rendu de vos slides. Par le directeur créatif de Slidor.

Le design de l'information, c'est surtout une question de bonnes pratiques. Puis de goûts et de créativité. Concentrons nous sur le premier point, vous réaliserez assez vite que la qualité de rendu de vos présentations est directement liée à un set de règles qui rempliront 70% du travail graphique. C'est parti.

La gestion de vos textes est primordiale

La majorité de votre slide est composée de texte et c'est la première chose sur laquelle agir. On pense souvent que rajouter des éléments graphiques à votre slide va en améliorer le rendu alors que la majorité du travail se fait sur l'existant. Souvent, agir seulement sur la hiérarchie des contenus, la police et l'espace suffisent pour créer une slide visuelle.

Slide basée uniquement sur du texte

Vous trouvez une interface utilisateur réussie ? C'est majoritairement parce que les textes sont bien gérés et que la police choisie fonctionne.

Choisissez une belle police, oubliez Calibri

Par défaut, PowerPoint vous impose Calibri. Non pas que la police soit mal conçue, elle fait partie de la famille des Humanists avec un rendu souvent trop classique ou traditionnel. D'autres choix rendront votre présentation plus visuelle. Vous n'iriez pas choisir Calibri pour votre site web, moi non plus.

Calibri
Eina Sans 01
Calibri
Inter

Si vous devez utiliser une police système

Segoe UI est idéale sur Windows, c'est celle de votre système d'exploitation. Hyper lisible dans toutes les tailles et disponible dans plusieurs niveaux de graisse (bold, semi-bold, etc.).

Helvetica sur Mac, ou Avenir voire San Francisco.

Si vous avez besoin d'une police système commune aux deux systèmes d'exploitation, optez pour Arial : un des seuls choix qu'il vous reste dans la famille des Sans-Serif.

Segoe UI

Si vous souhaitez une police gratuite

Google fonts vous offrira de nombreux choix adoptés par des millions de sites : Open Sans, Roboto, Raleway, Montserrat, Lato et toutes les autres. Des choix qui vont très bien et qui élèveront déjà sensiblement le niveau de vos slides.

Inter, créée en 2016 et récemment publiée sur Google Fonts fait partie des polices gratuites que j'affectionne mais déjà très largement adoptée. Poppins fait partie de mes coups de cœur également.

Poppins - Slidor pour Urban Sports Club
Inter - Slidor pour Aves

Si vous avez un budget : les polices premium

Si vous souhaitez vous démarquer et aller sur un niveau de qualité supérieur, les polices premium existent parce qu'elles sont souvent meilleures.

Et comme le dit si bien practicaltypography.com :

Please don’t adopt the slogan “A Design Firm Unlike Any Other” and then set it in Helvetica.

Mes choix personnels se portent vers  : Circular (Spotify), Graphik, Eina Sans, Aktiv Grotesk, Quarto, Maison. De nombreux autres choix sont disponibles chez ces célèbres foundry : Monotype (auteurs de la récente Futura Now et Helvetica Now), Milieu Grotesque, Klim ou encore Lineto.

Eina Sans 01 - Slidor (interne)
Circular Std

Une ou deux polices ?

Une police suffit et c'est le choix de la majorité des grandes marques pour garder une identité visuelle reconnaissable.

Si vous souhaitez en utiliser deux, la règle est simple : utilisez des polices de familles différentes (Serif + Sans-Serif par exemple). Utiliser deux polices qui se ressemblent est rarement une bonne idée, on évite Arial + Segoe UI donc.

Butler + Museo Sans - Slidor pour Volga
NTF Grand + Barlow - Slidor pour le Stade Français
Playfair Display + Montserrat - Slidor pour MSC Cruises

Comment intégrer une police dans mon PowerPoint ?

Si vous exportez votre présentation en PDF, vous pouvez utiliser n'importe quelle police et envoyer votre présentation qui aura toujours le bon rendu.

Si vous souhaitez incorporer une police à votre présentation, vous pouvez le faire dans les options d'enregistrement, mais votre police doit avoir des droits d'incorporation pour que ce soit réalisable. Toutes les polices de Google Fonts le sont. Pas les polices sous licence payante.

Tout ordinateur sur Windows pourra ainsi ouvrir la présentation et la lire avec les bonnes polices si l'utilisateur a les droits d'administration sur son ordinateur. Sur Mac, il faudra en général les installer d'abord, bien que les versions récentes sur Mac prennent en compte l'intégration des fonts. La version 16.17 (24 septembre 2018) apporte cette fonction, la plus récente à ce jour étant la 16.39.

Mon conseil : envoyez vos présentations en PDF en externe, jamais en PPTX. En interne, demandez à l'IT de pré-installer vos polices sur tous les postes ou installez-les vous même si vous avez les droits d'administrateurs.

Pour intégrer des polices à votre présentations, modifiez ces paramètres lorsque vous sauvegardez votre présentation PowerPoint.

La gestion des textes

L'interlignage (leading)

Vous ne pourrez jamais obtenir des slides visuelles si vous ne réglez pas ce point. L'interlignage par défaut sur PowerPoint est trop faible, pensez à l'augmenter (1.2 ou 1.3) sur votre corps de texte (8-16px). À l'inverse réduisez le sur les gros textes (>20px : il arrive souvent de devoir le définir à 0.9 ou 0.8). En réalité le leading dépend aussi de la longueur et la largeur de votre paragraphe, ou de la couleur de fond de votre slide, mais l'augmenter simplement sur du corps de texte donnera déjà une amélioration sensible.

Grosse taille de texte = moins de leading. Petite taille de texte = plus de leading.
Interlignage par défaut sur le corps de texte (trop faible)
Interlignage élevé sur le corps de texte (1.3) : lecture améliorée

Les alignements

Aligner tous vos textes à gauche vous assure de ne pas faire de faux pas. Vous pouvez centrer vos textes si vous souhaitez obtenir de la symétrie dans une slide, et sur des textes courts. Ne justifiez jamais sur une présentation.

Alignement centré - Slidor pour Swile
Alignement à gauche - Slidor pour Swile

Le mix d'alignements (centré puis aligné à gauche) au sein d'une même slide est rarement une bonne idée, sauf si vos éléments font déjà partie d'une box qui les encapsule.

Mix d'alignement (éléments flottants, peu de cohérence, on perd en repères) - Slidor pour Virtuo
Mix d'alignements avec des box (les repères sont présents, l'effet de flottement disparaît) - Slidor pour Virtuo

La hiérarchie visuelle

Le Web en abuse tout comme les affiches de pub, et nos slides peuvent souvent reprendre ce principe : une taille de police importante pour les titres ou les messages forts, et un corps de texte raisonnable pour une phrase explicative du produit ou service. En bref : évitez de mettre une taille de police trop similaire à deux éléments de hiérarchie distincts et marquez la différence. Votre titre invite à la lecture et doit être relativement important.

Exemples de hiérarchie visuelle sur des landing pages

L'espace

L'espace négatif (ou white space), c'est ce qui permet de donner de l'importance à chacun de vos éléments.

"Grossissez le logo, mettez les textes en plus gros, agrandissez les pictogrammes" sont autant de directives qui vont enlever de l'élégance et de la clarté à votre design. L'espace fait partie de votre design et vous devez le considérer comme un élément graphique que vous ne pouvez pas retirer. L'erreur la plus commune en design est de vouloir le remplir.

Vous trouverez de l'espace dans tout ce qui vous entoure pour donner de l'importance : galeries d'arts et tableaux exposés, call to actions sur les site web, ou encore la homepage de Google. En pratique, chaque élément doit comporter une marge d'espace suffisante.

Slide PowerPoint sans gestion de l'espace
Même slide PowerPoint avec une bonne gestion de l'espace

L'usage en entreprise est souvent de coller notre titre en haut à gauche afin de laisser de la place pour notre contenu et c'est déjà une erreur qui coûte cher à votre design. Rentrez vos titres à l'intérieur de votre slide, et laissez vos éléments respirer. Ceci aura pour effet de créer un cadre invisible à votre design. Avez-vous déjà vu un titre qui touche le coin en haut à gauche de votre écran sur un site web ? Moi non plus. Même principe pour nos slides.

Exemple d'amélioration d'une slide en jouant sur l'espace :

Titre collé, peu d'espace sur notre contenu, box trop larges
Meilleure composition (en colonnes) mais titre toujours collé, le rendu est toujours faible
Meilleure gestion de l'espace, hiérarchie visuelle présente et lecture améliorée

L'espace à l'intérieur de vos box

Si vous créez des box pour contenir vos éléments, laissez là encore ces marges importantes pour mettre en avant le contenu qui y est.

Box sans espace : rendu moyen
Box intégrant des marges : meilleur rendu
Timeline avec une bonne gestion de l'espace - Slidor pour Unibail-Rodamco

Le même principe s'applique aux icônes, laissez des marges importante et optez pour une taille raisonnable.

Espace entre textes et pictogrammes et au sein des box

Composition is king

Vos slides n'ont pas à être toutes les mêmes

Vous avez déjà entendu ces retours et vous ne devriez pas les suivre :

"Les titres doivent tous être au même endroit et en taille 18"

"Il faut répéter le logo tout le temps à cette place"

"Le template doit être respecté sur toutes les slides".

Une présentation, à l'instar de tous les supports visuels (web, magazine, publicité) ne devrait pas être une suite récurrente d'un même design. Donnez du rythme, changez les compositions et agencez votre contenu pour le mettre en avant et donner envie de poursuivre la lecture.

Exemples de compositions variées - Slidor pour Lemonway

Au delà de la charte graphique, on parle de "Design System", une suite de règles qui vous permet de vous exprimer en respectant un cadre dans n'importe quel support et besoin, mais qui n'imposerait jamais le placement d'un titre toujours au même endroit sur un support.

On oublie ainsi  les "bonnes pratiques" des cabinets de conseil qui sont souvent dans la contrainte, et l'on préfère une présentation qui offre de la diversité tant que vous restez dans votre univers graphique, ou votre Design System. Une présentation professionnelle n'implique pas forcément un cadre restrictif et ce peu importe le sujet abordé. La composition doit se retrouver partout : des documents les plus sérieux aux keynotes événementielles.

Composition standard (titre en haut à gauche, contenu sur deux colonnes)
Composition standard sur PowerPoint
Même slide avec une composition optimisée pour le contenu
Composition avancée + redesign
Vous souhaitez ajouter 3 paragraphes au dernier exemple ? Changez à nouveau la composition
Nouvelle composition avec davantage de contenu
Autres exemples de composition originales
Exemple de composition - Slidor pour Nestlé Waters
Composition gauche/droite sans titre de slide - Slidor pour Lemonway

Le design en colonnes

Pensez Web et réalisez qu'aucun contenu textuel ne prend toute la largeur de l'écran (Ok, sauf le mauvais élève Wikipédia).

C'est le même principe pour les slides qui nécessitent d'utiliser au moins deux colonnes ou de limiter la largeur de votre contenu. Ceci pour éviter de balader l'œil sur toute la largeur de l'écran lors de la lecture et pour garder des tailles de paragraphes raisonnables, surtout sur du 16/9e.

Slide sur 2 colonnes - Slidor pour Rakuten
Slide sur 3 colonnes - Slidor pour Rakuten
Composition sur 6 colonnes - Slidor pour Cronostark
Slide sur 2 colonnes 30/70 - Slidor pour Plum Kitchen

Passez-vous des bullet points

PowerPoint est de loin l'ambassadeur numéro 1 de la liste à puces. Vous pouvez presque toujours vous en sortir sans et garder des slides visuels, grâce à l'espace et à la hiérarchie de vos textes. Evitez de commencer vos paragraphes par des bullet points également même si c'est l'option par défaut de PowerPoint.

Tableaux de prix sans listes à puce

Si vous encapsulez vos éléments, faites le subtilement

Couleur par défaut des box PowerPoint, prend beaucoup trop de poids sur la slide
Ombres par défaut de PowerPoint, trop marquées, peu élégantes
Ombres diffuses : démarcation subtile des box
Bordures fines en gris clair : démarcation subtile et plus accessible
Blanc sur gris : démarcation subtile

Divisez votre contenu lorsque vous présentez à l'oral

Les entreprises vous demanderont souvent un nombre de slides pour une présentation plutôt que de l'exprimer en temps. "10 slides maximum". Alors que la présentation dure 20 minutes. Ce qui nous donne 2 minutes par slide, soit le temps que met un adulte pour faire 70 squats. C'est bien trop et ça vous oblige souvent à remplir 2 minutes de contenu sur une seule slide.

Partez sur des slides qui durent environ 30 secondes, et permettez-vous des écarts selon le point abordé. En fait, le nombre de slides de votre présentation n'en augmente pas sa longueur. Et le simple fait de cliquer pour passer à l'information suivante rappellera à votre audience qu'il faut voir ce qu'il se passe à l'écran, mais aussi de donner du rythme. En plus de ça, vous aurez plus d'espace et plus de possibilités créatives pour votre contenu. Profitez-en.

Diviser votre contenu ne vous permet pas seulement d'avoir plus d'impact, mais vous pousse également à être créatif et à illustrer votre contenu par des images parce que vous aurez réellement un message à illustrer. Prenez en exemple cette slide de Google, le simple fait de la diviser nous a permis de rendre son contenu beaucoup plus impactant pour présenter leur produit :

Slide Google non divisée : peu de place à la création et à l'impact lors d'une keynote
Slide Google divisée : message 1
Slide Google divisée : message 2
Slide Google divisée : message 3
Slide Google divisée : message 4
Slide non divisée : 4 messages sur la slide
Slide Google divisée : message 1
Slide Google divisée : message 2
Slide Google divisée : message 3
Slide Google divisée : message 4

Autre exemple avec une slide de rapport financier pour AirFrance-KLM

Slide non divisée : peu de création possible - AirFrance-KLM
Slide divisée : message 1 - Slidor pour AirFrance-KLM
Slide divisée : message 2 - Slidor pour AirFrance-KLM
Slide divisée : message 3 - Slidor pour AirFrance-KLM
Slide divisée : message 4 - Slidor pour AirFrance-KLM

Traitez vos slides en suivant un process créatif

Il paraitrait difficile d'appliquer un process pour toutes nos slides mais une bonne façon de procéder serait en général :

  • Commencer par la composition et essayer de réfléchir à l'importance de chaque élément et à la bonne façon de les organiser dans la slide
  • Penser à la hiérarchie visuelle et marquer la différence entre vos éléments
  • Modifier la police, ajuster l'interlignage
  • Ajuster l'espace négatif pour chaque élément
  • Finir par les éléments qui donneront davantage de créativité à vos slides (couleurs, patterns, pictogrammes, etc)

Bonne chance !

Voir plus de productions