Modifier les formes par défaut pour gagner du temps sur PowerPoint

Découvrez une astuce simple sur PowerPoint

Slidor

PowerPoint est un outil puissant, mais la façon dont sont configurés les documents par défaut n’est pas nécessairement la plus adaptée aux usages les plus courants, ce qui peut vous faire perdre du temps mais aussi apporter de la frustration à l’utilisation. En travaillant sur une présentation PowerPoint, vous n'échapperez pas à la mise en forme / modification des différents éléments qui composent vos diapositives (formes, zones de texte, etc...). Voici quelques conseils et astuces pour adapter PowerPoint à votre usage.

Définir une zone de texte par défaut sur PowerPoint

Vous noterez qu’en créant un nouveau champ texte, des marges intérieures décalent votre texte vous empêchant d’aligner correctement celui-ci avec d’autres éléments dans votre diapositive.

Vous pouvez heureusement supprimer celles-ci en faisant un clic droit sur votre champ texte, puis Format de la forme. Dans le volet de droite, cliquez sur l’onglet Options de texte, puis le bouton Zone de texte juste en-dessous afin d’accéder aux paramètres de marge. Réglez les quatre marges à 0 cm.

C’est néanmoins rapidement pénible de devoir refaire cette manipulation à chaque nouveau champ texte. Heureusement, vous pouvez les configurer en faisant un simple clic droit sur la forme contenant votre texte (veillez à bien cliquer le cadre de sélection de la forme et non directement le texte) puis sur l’option Définir comme zone de texte par défaut. Cette fonctionnalité vous permet de configurer l’aspect par défaut de tous les champs textes que vous créerez à l’avenir. De cette façon, profitez-en pour également modifier la police, sa couleur, ou encore sa taille afin de les faire correspondre à votre usage moyen (généralement c'est votre corps de texte que vous allez utiliser le plus couramment). De cette manière, vous n’aurez plus besoin de reconfigurer manuellement vos blocs de textes à chaque fois que vous en créerez de nouveaux.

Définir une forme et un trait par défaut

D’une manière similaire, à chaque fois que vous insérez une nouvelle forme géométrique (rectangle, ellipse, forme libre, etc), PowerPoint y ajoute par défaut un contour assez peu esthétique. Si vous ne prévoyez de ne pas (ou peu) utiliser de contours de forme dans votre présentation, vous pouvez simplement le retirer de votre forme (Clic droit >Format de la forme>Contour >Aucun trait) puis de la même façon que pour le champ texte : clic droit >Définir comme forme par défaut. Vous pouvez ainsi également configurer une couleur (ou un dégradé) par défaut pour vos formes, ou tout autre type de mise en forme (ombre, lueur, effets 3D) ainsi que le comportement des textes directement saisis à l’intérieur de vos formes (ceux-ci sont indépendants du comportement des champs textes).

De plus, si vous utilisez couramment des lignes au sein de votre présentation, vous pouvez les configurer pour votre usage le plus courant, selon leur couleur ou leur épaisseur (toujours via le même menu accessible via clic droit > Format de la forme). Un autre paramètre moins évident mais tout aussi pratique est le type d’extrémité du trait :

Vous avez le choix parmi 3 options : plate (option par défaut), carrée ou arrondie, chacune ayant ses spécificités.

On voit ici que dès qu’il s’agit de combiner plusieurs traits (pour former des schémas ou relier différents blocs ensemble par exemple), l’option par défaut présente des imperfections visuelles. Opter pour des extrémités carrées permet d’obtenir des angles droits propres lorsque vous placez deux traits de façon perpendiculaires, mais vous aurez toujours des erreurs dès lors que vos traits ne forment pas un angle droit. Les extrémités arrondies permettent un rendu convenable pour tout angle, mais vos coins droits seront toujours arrondis, ce qui ne conviendra pas forcément au style visuel de votre présentation. Une fois votre choix fait, enregistrez la mise en forme par défaut de votre trait en faisant un clic droit sur celui-ci, puis Définir comme trait par défaut.

Enregistrer votre fichier

Si les présentations que vous créez reprennent souvent les mêmes principes, vous pouvez enregistrer ce fichier comme une base de travail, pour le reprendre lors de chaque nouveau projet. Ainsi vous n’aurez pas à refaire chacune de ces étapes lors de vos prochaines présentations. Vous pouvez également enregistrer ces paramètres dans PowerPoint pour pouvoir les reprendre lors de la création d’une nouvelle présentation.

Bonus : pour aller plus loin

Si votre objectif est de vous créer votre base parfaite, il y a d’autres paramètres que vous pouvez changer dans le but d’optimiser encore votre fichier (ou thème) enregistré. Premièrement, vous pouvez configurer des couleurs de thème ce qui vous permettra d’avoir par défaut votre propre sélection de couleurs lorsque vous créez de nouvelles présentations et ainsi vous libérer des couleurs par défaut de PowerPoint qui ne sont pas les plus belles. De la même manière, vous pouvez incorporer et enregistrer des polices de thème dans le masque PowerPoint. Enfin, vous pouvez retravailler le masque par défaut de PowerPoint afin de le faire correspondre à vos habitudes : Allez dans le menu Affichage et sélectionnez Masque de diapositives. Un certain nombre de dispositions s’affichent alors, n’hésitez pas à supprimer celles qui vous semblent inutiles.

Retravaillez ensuite les objets essentiels (formatage de police, couleur, position des titres et zones de texte, vous pouvez même ajouter des images de fond si vous le souhaitez) à votre convenance. Vous pouvez aussi en profiter pour définir une transition de slide par défaut.

Tout comme les caractéristiques de formes, zones de texte, lignes que nous avons abordées en début d’article, les différents changements que nous venons d’apporter dans le mode masque des diapositives peuvent également être enregistrés dans votre fichier de base de travail (ou thème).

Explorez tous nos services de design de présentation